Mer 15 Août 2018, 19:13:51
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.
Avez-vous perdu votre e-mail d'activation ?

ASSOCIATION

ACTIVITÉS

Univers

Cités

Bizavoü

Murder Party

PRATIQUES


Un bref résumé des 50 et quelques dernières années dans la Principauté de Valnoir et le Duché de Faffnyr. Toutes les dates sont exprimées par rapport à la 21ème ère (sauf précision).
100ème cycle de la 20ème ère : Le siège de Castelroc
  • Le Chevalier Noir, Hendrick de l'Aigle Blanc, usurpateur du trône du Comté d'Estolat est éliminé par une compagnie d'aventuriers.
  • Grâce à eux, la Comtesse Hélène d'Estolat récupère son Comté.
  • Mais cela se fait au prix d'un pacte avec Tanit de l'Aigle Blanc, mère de feu le Chevalier Noir.
  • Le Comté reste infecté par les brigands qui avaient été attirés par Hendrick.
1er cycle : Le tournoi de Castelroc
  • Assassinat de la Comtesse Hélène d'Estolat et de sa fille Viviane, dernière héritière du Comté
  • Disparition du Comte de Morniac
  • Rencontre entre Ulric et Tanit
  • Ulric expulse les aventuriers qui ont voulu s'opposer à lui. Il établit des accords commerciaux avec les autres, notamment pour le commerce du bois.
  • Les elfes Celtoniens fuyent les terres conquises par Valnoir.
Du 2ème au 4ème cycle, en Valnoir
  • Après sa forfaiture au tournoi de Castelroc, le Comte Ulric de Valnoir fait main basse sur les Comtés d'Estolat et de Morniac (lequel a pris la fuite à l'approche de Valnoir).
  • Ulric épouse Tanit, la baronne de Castelroc, et unifie les trois comtés sur lesquels il règne sans partage. Pétri d'ambition il se fait appeler tricomte et profite de la guerre de succession en Austrie pour mener une politique de prise d'indépendance par rapport à l'empire, dont il est pourtant le vassal par Estolat et Morniac. En diplomate avisé, il répète son serment d'allégeance à l'Empereur de Germanie (en tant que Comte de Valnoir), mais aussi celui à l'Impératrice en tant que Comte d'Estolat et de Morniac. Vassal aussi bien de l'Austrie que de la Germanie, il réussit à éviter tout conflit et une situation de statu quo s'installe. En jouant de la rivalité entre les deux empires, il parvient à garder une confortable autonomie. Une paix durable semble devoir régner.
  • Sous le règne du tricomte, le commerce connaît un essor sans précédent. Non seulement les ressources combinées des trois comtés représentent une richesse conséquente, mais de plus Ulric les exploite intelligemment. Notamment, les forêts d'Estolat et les mines de Valnoir lui permettent de développer une industrie de fabrication d'armes dont la réputation ne tarde à se répandre dans les Empires voisins. D'aucuns prétendent d'ailleurs que la guerre de succession en Austrie est à l'origine de l'immense fortune actuelle d'Ulric, qui aurait vendu aux deux camps. Grâce à sa position privilégiée sur les routes commerciales entre les deux empires, et à la sécurité qui y règne, plusieurs guildes marchandes s'installent sur ses terres et participent à l'enrichissement du tricomté.
  • En politique intérieure, Ulric fait régner une justice de fer sur ses terres et la plupart des routes sont réputées bien plus sures que les routes impériales. La plupart des bandes de malfrats qui sévissaient en Estolat et aux alentours de Morniac se sont réfugiées à Montmédy, d'où elles lancent néanmoins de temps à autres des attaques sur les caravanes de marchands. Jusqu'ici ses attaques étaient restées mineures, mais depuis peu ces brigands redoublent d'activité et semblent bénéficier d'un nouvel appui.
  • Ulric et Tanit laissent une grande liberté d'expression à leurs sujets, pour autant que leurs idées ne soient pas subversives et qu'elles ne menacent pas l'ordre public. Il en va de même des religions. Officiellement elles sont toutes autorisées, maléfiques ou non. En pratique, ce sont les religions maléfiques qui sont les plus développées. Le culte 'officiel' est bien sûr celui d'Abigor, mais le culte d'Ésus s'est également fortement développé, notamment à Castelroc où il a reçu la responsabilité de la garde du Temple du Temps.
  • À l'invitation d'Ulric, l'Empereur de Germanie installe en Estolat une mission diplomatique permanente, tandis que les relations avec l'Austrie se détériorent après la fin de la guerre de succession. La situation s'envenime lorsque l'Empereur de Germanie accorde à Ulric le titre de Prince (probablement acheté à grand renfort de livraisons d'armes). Aussitôt Ulric décrète la fin des trois comtés en tant qu'entités distinctes et les rassemble sous l'appellation 'Principauté d'Estolat-Valnoir'. En réaction, l'Impératrice, suzeraine de Morniac et d'Estolat, le somme de renouveler son serment d'allégeance, mais il fait la sourde oreille. Toutefois, l'Impératrice ne pouvant se permettre de déclencher une nouvelle guerre, elle n'entreprend pas d'actions plus concrètes pour le contrer, et le fait accompli s'installe peu à peu comme une situation légitime. Bien qu'officiellement l'empire conteste les droits du Prince, en pratique tout se passe comme si de rien n'était et les échanges commerciaux vont bon train.
  • Plus récemment, l'Impératrice a accordé une charte à Montmédy. Bien que cette charte ne fait qu'acter par écrit une situation de semi autonomie qui existait depuis longtemps, on peut voir dans cette décision la volonté manifeste de l'Empire de nuire aux intérêts du Prince.
Du 2ème au 4ème cycle, en Faffnyr
  • Les celtoniens qui s'étaient rendu sur les terres de Faffnyr en fuyant celles d'Estolat, n'ont pu y jouir longtemps de leur liberté et n'ont eu d'autre choix que d'y recommencer la guérilla auquel ils sont accoutumés. Sorcha, régente officielle du Duché de Faffnyr, et sa suite ont du fuir le duché, protégés par les hommes de Valnoir.
  • En effet, Mortnoir a profité de la guerre de succession en Austrie pour s'approprier du Duché de Faffnyr. L'Impératrice n'a pas pu faire valoir les droits de Gwendall, le fils de Faffnyr et Sorcha. En effet, Mortnoir n'ayant rallié aucun des deux camps, Alexandrine ne pouvait pas se permettre le luxe d'offrir un allié de plus à Frédérico.
  • Toutes les plaintes de Sorcha se sont jusqu'à présent révélées lettres mortes, mais maintenant que la guerre est finie, elle espère enfin obtenir réparation et compte bien le rappeler à l'impératrice.
  • Le Prince n'a pas non plus pu prêter main forte à son alliée, le Comté de Faffnyr se trouvant sur les terres de l'Empire, et les relations diplomatiques avec celui-ci étant déjà tendues.
4ème cycle
5ème cycle
  • La trahison de Mortnoir (usurpateur du trône du Duché de Faffnyr) est révélée à l'impératrice, dans de rocambolesques circonstances.
  • Le duché de Faffnyr (vassal de l'empire d'Austrie) retourne à la régente (Sorcha, la mère de Gwendall, l'héritier légal du Duché)
  • Naissance de Liliane, fille de Valnoir et Tanit
15ème cycle
  • Gwendall (15 ans) épouse Liliane (10 ans), avec la bénédiction du pape chrétien de Germanie.
20ème cycle
  • Gwendall ayant atteint sa majorité, la régente de Faffnyr lui remet le pouvoir, mais conserve la gestion des affaires de la Hanse
  • Gwendall rend ses hommages de vassal à Alexandrine
  • Ulric de Valnoir meurt dans des circonstances étranges
  • Tanit, officiellement régente de la principauté, en confie la charge à Gwendall
    (en réalité, elle y est forcée par Sorcha, la mère de Gwendall)
Du 20ème au 25ème cycle
  • Gwendall profite de sa régence sur la principauté de Valnoir pour lui faire passer de nombreux accords commerciaux avec le Duché de Faffnyr
  • (De plus, le duché commence à être utilisé comme base pour des importations illégales vers l'Empire : armes, voire pire selon certaines rumeurs)
21ème cycle
  • Naissance de Malik, premier fils de Liliane et Gwendall
22ème cycle
  • Naissance d'Olaf, deuxième fils de Liliane et Gwendall
23ème cycle
  • Naissance de Katell, fille de Liliane et Gwendall
25ème cycle
  • Liliane, Princesse de Valnoir, accède à la majorité
  • Gwendall conteste son autorité sur la Principauté
  • Une partie de l'armée de la Principauté se range à l'autorité de Gwendall
  • Liliane doit fuir dans les montagnes, berceau historique du Comté de Valnoir, avec les troupes qui lui sont restées fidèles
Du 25ème au 30ème cycle
  • S'en suit une guère de 5 ans entre les deux époux. En réalité Gwendall et Liliane sont manipulés, d'une part par les deux empires qui s'affrontent par leur intermédiaire, car l'Austrie appuye Gwendall tandis que la Germanie soutient Liliane, et d'autre part par leur mère respective (Sorcha et Tanit) qui s'affrontent également.
30ème cycle
  • Sorcha meurt, emportée par la maladie (?), laissant à Gwendall le soin de gérer les affaires de la Hanse, en plus de la guerre qu'elle lui a laissé sur les bras
  • L'Austrie doit délaisser l'aide à Gwendall, accaparée par les émeutes dues aux elfes sylvains
  • Une bataille décisive a lieu dans les plaines de Forthill. Les troupes de Gwendall sont écrasées et celui-ci disparaît dans le carnage. D'aucuns disent avoir vu couler une larme sur la joue de Liliane au soir de la bataille.
  • La Princesse Liliane règne sans partage sur la Principauté de Valnoir et en tant que Régente sur le Duché de Faffnyr et sur la Hanse.
  • Elle refuse l'allégeance à Alexandrine qui a soutenu son mari contre le bon droit. Alexandrine, qui a d'autres chats à fouetter, porteste mollement. En réalité elle a bien trop besoin des livraison d'armes des armureries de Valnoir pour sa guerre contre les elfes.
41ème cycle
  • Liliane abdique en faveur de Malik, qui devient le premier Prince-Duc de Valnoir-Faffnyr.
  • Son premier acte est de décider la réunification de la Principauté et du Duché (qui deviennent une principauté ducale) et d'annexer les comptoirs de la Hanse qui sont rattachés à ses possesions.
  • Il prête allégeance à l'empereur de Germanie, duquel il tient son titre de Prince, et se fait bénir par le pape chrétien de Germanie.
  • Malik est l'un des souverains les plus riches du monde connu.
Du 41ème au 54ème cycle
  • En diplomate avisé, il confie des responsabilités à son frére et à sa soeur, qui sont chacuns impliqués dans les affaires de la Principauté Ducale. Échaudé par l'expérience vécue par ses parents, Malik a compris qu'il vaut mieux les avoir avec soi (et "à portée de main").
  • Les relations sont dans un premier temps tendues avec l'Austrie.
  • La Germanie commence à se faire gourmande. Voyant que l'Austrie ne fait plus partie du jeu, elle se fait de plus en plus exigeante. Une crise diplomatique éclate lorsque l'Empereur tente d'imposer ses prix sur des livraisons de minerai en provenance des montagnes de Valnoir. Les diplomates de Valnoir arrivent tant bien que mal à calmer le jeu, mais Malik a compris qu'il est passé à un cheveu d'un affrontement. Cela l'amène à réviser sa politique vis-à-vis d'Alexandrine.
  • Il profite du prétexte d'une escarmouche avec des elfes aux frontières du Duché de Faffnyr, pour envoyer Olaf en Austrie avec une armée de mercenaires. (Notamment des Loups-Gris.) Sans même s'attarder à Faffnyr, Olaf s'élance à la rencontre de l'armée d'Alexandrine, empêtrée dans un long siège contre une citadelle tenue par les elfes sylvains. L'arrivée d'Olaf est providentielle et permet à Alexandrine de faire sauter le verrou constitué par cette citadelle. Aussitôt après la bataille, Olaf remet l'hommage de son frère à Alexandrine et lui fait part de la fidélité de son frère.
  • 3 mois plus tard, Malik est accueilli en grande pompe dans la Cité Céleste pour faire son allégeance à Alexandrine. Le Prince de Valnoir fait une grande impression, tant son escorte est imposante : ses hommes sont nombreux, expérimentés, lourdement armés, et richement habillés. Il donne plus l'impression d'entrer en conquérant dans la Cité Céleste qu'en vassal soumis. Alexandrine, trop heureuse de récupérer une apparence d'autorité sur Malik, ignore son outrecuidance. Le serment d'allégeance de Malik est béni par les plus hauts pontes de l'église de Raiüs.
  • Bien qu'ayant fait allégeance à l'Impératrice, Malik sort renforcé de cette manoeuvre. Il renoue en effet avec la politique avisée de son grand-père Ulric, consistant à s'affranchir de ces encombrants voisins en annulant mutuellement leur tutelle. Ensuite, il a démontré qu'il a une puissance militaire suffisante pour faire réfléchir celui qui voudrait s'attaquer à lui. L'armée de Valnoir est beaucoup moins nombreuses que celles de ses impériaux voisins, mais, basée sur des hommes de métiers et des mercenaires, elle s'est spécialisée dans ce qu'il appelle "la frappe rapide". Là où il faut plusieurs mois à l'ost impérial à se mettre en marche, il ne lui faut que quelques semaines pour partir en campagne et remporter des places. Finalement, l'épopée d'Olaf et la marche triomphale de Malik dans la Cité Céleste leur ont conféré une aura inégalée en Austrie, ce qui est très bon pour le commerce.
  • Récemment, Katell a épousé le deuxième fils d'un des grands électeurs de Germanie. (Un premier projet d'alliance, avec le premier fils du très influent électeur de Bavière, dut échouer à cause de l'opposition de l'Empereur qui commence à voir d'un très mauvais oeil la montée en puissance de la famille Valnoir.) Aux dernières nouvelles, il paraîtrait que le frère ainé est grâvement malade, atteint d'un mal étrange et inconnu.

+ Ronald d'Estolat †, comte - Hélène d'Estolat †, comtesse
- Viviane d'Estolat †
Coups d'état
+ Karl de Faffnyr †, duc - Sorcha Mac Bear † + Ulric de Valnoir †, comte, tricomte, prince - Tanit de l'Aigle Blanc †, baronne ?
+ Gwendall de Faffnyr †, duc - Liliane de Valnoir †, princesse + Hendrick de l'Aigle Blanc †, baron
("Le Chevalier Noir")
+ Malik "Le Magnifique", prince-duc
+ Olaf "L'intrépide", prince
- Katell "L'incomparable", princesse
(mariée au 2ème fils d'un Grand Électeur de Germanie)

Articles dans « JDR: Cités Interdites (TI) »


SMF 2.0.15 | SMF © 2011, Simple Machines
TinyPortal © 2005-2012

Manuscript © Blocweb

Page générée en 0.041 secondes avec 29 requêtes.